Caroline Ritzler, créatrice de la marque CAROLINARITZ
répond au Questionnaire de Proutt des Demoiselles de Paris.

 
 

État civil & surnom :
Mariée, trois enfants, « Carolina ».
 
En général on trouve que tu es douée pour ?
Faire la folle, chanter, jouer la comédie et nouer des contacts.
 
Tu ne danses jamais sans ?
Un body-string et une combinaison.
Petite coquine.

 
Tu penses à quoi lorsque tu te maquilles ?
Qu’il ne faut pas que je me plante, en particulier avec l’eye-liner. Je n’aurais jamais le temps de recommencer !
Nous avons une bonne technique pour gérer ce genre de situation : on épaissit le trait d’eye-liner à mesure que l’on se foire. À la fin, ça fait un gros pâté qui peu parfois même remonter jusqu’aux sourcils ! C’est un peu grossier, mais au moins c’est harmonieux.

 
Qui est ce qui te pique tes fringues ?
Mes filles me piquent mes vieux pull… et puis mes copines m’enmpruntent mes combi. Quand nous sortons ensemble, nous nous mettons en mode « gang » et nous en portons toutes une.
 
Qui est ce qui te remonte les bretelles ?
Mon financier.
 

Qu’est ce qu’on trouve dans ton soutif ?
Mes seins, très rarement un soutien-gorge et surtout pas de balconnet.
 
Comment s’appelle le dernier garçon à qui tu as caressé la joue ?
Lambert, mon fils.
 
En quelle année aurais-tu aimé sortir du ventre de ta mère ?
En 1977. Mon année de naissance me plaît bien. J’adore vieillir ! Je me sens plus heureuse malgré les petites rides.
 
Y a quoi dans ton lave-linge ?
Je n’y vais jamais. Ce n’est pas moi qui m’en occupe. Ceci dit, je sais qu’on y trouve le petit linge de mes enfants : des body et des brassières « Petit Bateau ».
 
Si tu étais une onomatopée, tu serais ?
Un cri de joie : « AAAAAAAAAAAAAAAAAAAHH ! »
Moins fort ! C’est moche d’étaler sa joie de la sorte…

 

Quel est ton plus lointain souvenir ?
J’avais 6 ans et je portais une combi mauve avec un dessin de pomme offerte par mon parrain. Je l’adorais ! J’avais le sentiment de porter un costume. Je suppose que ma passion pour la combi vient de là.
 
Trois chansons pour illustrer ton show-room ?
« Blue Monday » de New order ( ♪ )
« Can you feel it » de Michael Jackson ( ♪ )
« Light my fire » de The Doors ( ♪ )
 
Le dernier texto que tu as reçu ?
« Trop fort sur M6, bravo ! ». C’est un message de mes copines qui me félicitent parce qu’il y a un petit reportage sur mes combi qui vient de passer à la télé.
 
La première chose que tu fais en rentrant dans une boutique ?
Un tour d’horizon pour me connecter avec le lieu.
 
Ce que tu ne pardonneras jamais à une fringue
De se trouer tout de suite. Ça m’éneeeeerve !
 
Reconnais qu’il t’arrive parfois…
D’être en retard. Mais ce n’est pas parfois, c’est tout le temps !
 
Si tu pouvais déplacer ton appartement, tu le mettrais…
À Paris dans le 3ème, Place des Vosges.
En toute simplicité… En même temps, tu nous aurais répondu « Gif sur Yvette », on aurait trouvé ça suspect.

 
Ça te fait quoi d’être une Demoiselle de Paris ?
Ça me fait bien kiffer. j’ai envie d’aller boire un cocktail dans un club de jazz.
 
À qui as-tu envie de dire « je t’aime », là, tout de suite, maintenant?
À mes enfants.
 
Quel est ton programme maintenant que tu as fini de nous répondre ?
J’ai rendez-vous au show-room avec un client. Je dois aussi préparer un tournage pour TV5 monde et puis je ferai bien une petite session de running pour finir !
Et il te restera peut-être même le temps de dormir 15 minutes avant ta journée de demain ! C’est pas formidable ?!

 

Son actu :
Caroline a ouvert un pop up store CAROLINARITZ dans le 3ème. Elle vient aussi d’installer sa marque au premier étage du Bon Marché (espace luxe- créateurs). Elle collabore au « Rally Aïcha des Gazelles » au Maroc en habillant une équipe de femmes pilotes de Boeing 717. Et puis elle s’occupe de son e-shop et de sa prochaine campagne de pub.
Nous ne saurions que trop vous recommander d’aller faire un tour dans son showroom. Sa collection est tout simplement sublime, ultra féminine & super glamour. Nous sommes littéralement tombées amoureuses de ses combinaisons. Énorme craquage !!!
 
 

 
 
Ses liens :
> www.carolinaritz.com
> Page Facebook
> Instagram
> Pinterest
> @karoritzler
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Où trouver Carolinaritz ?
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pop up store de la marque
180 rue Saint Martin à la Galerie Dora dans le 3ème . Ouvert du lundi au vendredi de 10 h a 20h et le weekend sur rdv (jusqu’ au 16 mars 2015).
E-shop > www.carolinaritz.com
Vestale
3 bis rue Paradis – 06000 Nice
Loft Concept Store
4 avenue Thermale – 03200 Vichy
Galerie Le 66
66 avenue des Champs-Élysées – 75008 Paris

 

 


Tagged with: